RÉ-ÉCRIRE L’HISTOIRE ?






La révolution haïtienne

Les jeunes du Collège Henri Bergson à Paris 19ème avec Samir Ramdani.

En remontant le temps, nous avons décidé de modifier le cours de l’Histoire et d’intervenir sur un événement historique déterminant pour aider positivement les luttes anticoloniales du passé.
Nous avons choisi l’événement fondateur de la révolution Haïtienne à Saint-Domingue car c’est la première révolution de personnes esclavagisé.es réussie connue du monde moderne, dont le grand public sait encore peu de choses.
Les historiens situent son début lors de la cérémonie vaudoue du Bois-Caïman, en août 1791. Elle établit en 1804 à Haïti la première république noire libre du monde, succédant à la colonie française de Saint-Domingue.
Après avoir écrit des micro-récits, nous les avons complétés d’images et de textes en recourant à des articles de presse et des documents iconographiques collectés sur internet. Ce dispositif narratif nous a servi à désacraliser les récits historiques en nous en emparant et en nous les réappropriant. Ce fut aussi l’occasion de mettre le fait historique choisi en regard de problématiques contemporaines. Au-delà du caractère fantaisiste de notre proposition, nous nous sommes positionnés en tant qu’acteur.rices de notre propre histoire et devenir. Notre travail sur les images et les récits historiques nous ont permis d’envisager ces derniers comme des objets de réflexion vivants et dynamiques.

Publication réalisée par les jeunes de la classe ULIS du Collège Henri Bergson à Paris 19ème : Maxime BELKESSAM Youssef MAHROUG Catherine KAMENI Solène BOUTIGNY Emmanuel PROU Lyroy MENDES Yanis BEAUFILS Rita TAVARES AIRES Fares ALLAM Mohamed DIALLO Kerroum OUMAIMA avec Samir Ramdani et Jonathan Jacquet, coordonnateur ULIS, Djitte Aïssatou, Clédomain Jean et Amroune Djamila, Aesh, l’équipe enseignante.
Conception graphique : Maxisouk - Maxime Bersweiler & Soukvilay Cordier

Atelier mené par Samir Ramdani et Seumboy Vrainom avec les jeunes de la classe ULIS du Collège Henri Bergson, Paris 19e © Matthieu Samadet